Les sutures séparées sont de grands espaces atypiques dans le crâne d’un nourrisson. La tête d’un jeune enfant est composée de six plaques osseuses qui fusionnent au fur et à mesure que l’enfant vieillit. Les bords des plaques sont reliés entre eux et forment ce qu’on appelle une suture.

Les sutures sont des tissus solides et flexibles qui maintiennent les os crâniens ensemble. Deux sutures forment une membrane appelée point mou, ou fontanelle, où elles se rencontrent. Les sutures aident à protéger le cerveau du nourrisson tout en permettant sa croissance. Si les sutures se séparent, vous remarquerez peut-être une séparation évidente des plaques, ainsi qu’un espace en retrait ou bombé qui est le plus remarquable sur le dessus de la tête du nourrisson.

Consulter immédiatement un médecin si vous remarquez une séparation des points de suture chez votre nourrisson. Il peut s’agir d’un signe d’un état de santé qui met la vie en danger.

1. Causes sous-jacentes courantes de la séparation des fils de suture

La séparation des fils de suture peut être causée par une variété de facteurs. L’accouchement est une cause courante et non menaçante. Les plaques du crâne d’un nouveau-né peuvent se chevaucher et former une crête. Dans de tels cas, la crête disparaît généralement en quelques jours, ce qui permet au crâne de prendre une forme normale. D’autres causes de suture sont plus graves et méritent une attention immédiate. Certaines causes principales de la séparation des fils de suture sont décrites ci-dessous.

1. Carences nutritionnelles

Certaines carences en vitamines et minéraux peuvent causer une séparation des sutures. Votre nourrisson peut souffrir de malnutrition s’il n’en souffre pas. reçoivent les nutriments appropriés pour garder les tissus conjonctifs et les plaques osseuses en bonne santé. La déshydratation (un manque de liquide) peut aussi causer des fontanelles enfoncées qui ressemblent à des sutures de séparation.

2. Traumatisme

Les traumatismes, tels que la maltraitance non accidentelle d’enfants, peuvent causer la séparation des points de suture ainsi qu’un point faible saillant. Un coup à la tête peut causer une hémorragie interne dans le cerveau ou une accumulation de sang à la surface du cerveau, ce qu’on appelle un hématome sous-dural. Un traumatisme crânien chez un nourrisson est une urgence et nécessite une assistance médicale immédiate.

3. Maladies et affections

Les maladies et les affections qui causent une pression accrue dans le crâne peuvent augmenter le risque de suture chez le nourrisson. Certaines affections et maladies liées à l’augmentation de la pression intracrânienne comprennent :

    • méningite
    • hydrocéphalie
    • tumeurs cérébrales
    • infections présentes à la naissance
    • Syndrome de Down
    • Malformation de Dandy-Walker

2. Questions d’urgence

Communiquez immédiatement avec le médecin de votre enfant si vous remarquez une séparation des plaques du cerveau ou un point faible bombé sur votre bébé. Consulter rapidement un médecin si vous remarquez un gonflement, une inflammation ou une libération de liquide au niveau des points de suture. De nombreuses causes de suture sont mortelles et un traitement rapide est important pour la réussite de l’intervention.

3. Adresser et atténuer les symptômes

Peu d’options de soins à domicile peuvent aider un nourrisson ayant des points de suture séparés. C’est une maladie grave qui doit être traitée par un médecin.

1. Options de soins à domicile

Les taches molles peuvent se gonfler lorsque votre bébé vomit, s’allonge sur le dos ou pleure. Le point faible devrait revenir à une position normale – une légère courbe vers l’intérieur – une fois que votre enfant devient calme, s’assoit bien droit ou cesse de vomir. Consulter un médecin si le point faible continue de dépasser.

Tenez un registre détaillé des étapes du développement de votre enfant et de ses antécédents médicaux. Cela peut aider les professionnels de la santé à comprendre l’état et les symptômes de votre enfant. Cela sera important si l’on détermine que la cause sous-jacente est chronique.