Vue d’ensemble

L’écoulement vaginal est le plus souvent un phénomène normal et régulier. Cependant, certains types de pertes peuvent indiquer une infection. Les écoulements anormaux peuvent être jaunes ou verts, de consistance grossière ou nauséabonde.

La levure ou une infection bactérienne provoque habituellement un écoulement anormal. Si vous remarquez un écoulement qui semble inhabituel ou qui sent mauvais, consultez votre médecin pour un diagnostic et un traitement.

Types de pertes vaginales

Il existe plusieurs types de pertes vaginales. Ces types sont classés selon leur couleur et leur consistance. Certains types de décharge sont normaux. D’autres peuvent indiquer une condition sous-jacente qui nécessite un traitement.

1. Blanc

Un peu de pertes blanches, surtout au début ou à la fin de votre cycle menstruel, est normal. Cependant, si le rejet s’accompagne de démangeaisons et qu’il a une consistance ou une apparence épaisse semblable à celle d’un fromage cottage, ce n’est pas normal et doit être traité. Ce type d’écoulement peut être le signe d’une infection à levures.

2. Clair et aqueux

Un écoulement clair et aqueux est parfaitement normal. Elle peut survenir à tout moment du mois. Il peut être particulièrement lourd après l’exercice.

3. Transparent et extensible

Lorsque les sécrétions sont claires mais extensibles et ressemblent à du mucus, plutôt qu’aqueuses, cela indique que vous êtes probablement en train d’ovuler. Il s’agit d’un type de décharge normal.

4. Marron ou sanglant

Les pertes brunes ou sanglantes sont habituellement normales, surtout lorsqu’elles surviennent pendant ou juste après votre cycle menstruel. Une libération tardive à la fin de vos règles peut paraître brune au lieu de rouge. Il se peut également que vous ressentiez une légère décharge sanguinolente entre les règles. C’est ce qu’on appelle le repérage.

Si des taches apparaissent pendant la période normale de vos règles et que vous avez récemment eu des rapports sexuels sans protection, cela pourrait être un signe de grossesse. La présence de taches au début de la grossesse peut être un signe d’avortement spontané, c’est pourquoi il faut en discuter avec votre gynécologue-obstétricienne.

Dans de rares cas, un écoulement brun ou sanglant peut être un signe de cancer de l’endomètre ou du col de l’utérus. Il pourrait s’agir d’autres problèmes tels que des fibromes ou d’autres croissances anormales. C’est pourquoi il est important de passer un examen pelvien et un test Pap annuel. Votre gynécologue vérifiera les anomalies cervicales au cours de ces procédures.

5. Jaune ou vert

Un écoulement jaune ou vert, surtout lorsqu’il est épais, grossier ou accompagné d’une odeur désagréable, n’est pas normal. Ce type d’écoulement peut être un signe de trichomonase infectieuse. Elle se propage généralement par les rapports sexuels.

Causes des pertes vaginales

Les pertes vaginales normales sont une fonction corporelle saine. C’est la façon dont votre corps nettoie et protège le vagin. Par exemple, il est normal que le débit augmente avec l’excitation sexuelle et l’ovulation. L’exercice, l’utilisation de contraceptifs oraux et le stress émotionnel peuvent également entraîner des pertes.

Les pertes vaginales anormales, cependant, sont habituellement causées par une infection.

6. Vaginose bactérienne

La vaginose bactérienne est une infection bactérienne assez courante. Elle provoque une augmentation des pertes vaginales qui ont une odeur forte, nauséabonde et parfois nauséabonde, bien qu’elle ne produise aucun symptôme dans certains cas. Les femmes qui ont des rapports sexuels oraux ou qui ont plusieurs partenaires sexuels courent un risque accru de contracter cette infection.

7. Trichomonase

La trichomonase est un autre type d’infection. Elle est causée par un protozoaire, ou organisme unicellulaire. L’infection se propage généralement par contact sexuel, mais il peut aussi être contracté en partageant des serviettes ou des maillots de bain. Il en résulte un écoulement jaune ou vert qui a une odeur nauséabonde. La douleur, l’inflammation et les démangeaisons sont également des symptômes courants, bien que certaines personnes ne ressentent aucun symptôme.

8. Infection à levures

Une infection à levures est une infection fongique qui produit des écoulements blancs de type fromage cottage en plus de sensations de brûlure et de démangeaisons. La présence de levure dans le vagin est normale, mais sa croissance peut se multiplier hors de contrôle dans certaines situations. Ce qui suit peut augmenter votre risque d’infections à levures :

  • insistance
  • diabète
  • l’utilisation de la pilule contraceptive
  • grossesse
  • les antibiotiques, en particulier l’utilisation prolongée sur une période de 10 jours

9. Gonorrhée et chlamydia

La gonorrhée et la chlamydia sont des infections transmissibles sexuellement (ITS) qui peuvent produire un écoulement anormal. Elle est souvent de couleur jaune, verdâtre ou nuageuse.

10. Maladie inflammatoire pelvienne (MIP)

La maladie inflammatoire pelvienne (MIP) est une infection qui se transmet souvent par contact sexuel. Elle se produit lorsque des bactéries se répandent dans le vagin et dans d’autres organes reproducteurs. Il peut produire une décharge lourde et nauséabonde.

11. Papillomavirus humain (HPV) ou cancer du col de l’utérus

L’infection par le virus du papillome humain (VPH) se transmet par contact sexuel. Elle peut mener au cancer du col de l’utérus. Bien qu’il n’y ait aucun symptôme, ce type de cancer peut produire un écoulement sanguin, brun ou aqueux avec une odeur désagréable. Le cancer du col de l’utérus peut facilement faire l’objet d’un dépistage par frottis vaginal annuel et test de dépistage du VPH.

Quand demander de l’aide médicale

Si vous avez un écoulement inhabituel en plus de certains autres symptômes, consultez votre médecin le plus tôt possible. Les symptômes à surveiller sont les suivants :

  • fièvre
  • douleur dans l’abdomen
  • perte de poids inexpliquée
  • épuisement
  • majoré miction

Si vous avez des doutes quant à la normalité d’un écoulement, prenez rendez-vous chez votre médecin.

À quoi s’attendre lors d’un rendez-vous chez le médecin ?

Lorsque vous consulterez votre médecin pour des pertes vaginales anormales, vous passerez un examen physique, y compris un examen pelvien. Votre médecin vous posera également plusieurs questions sur vos symptômes, votre cycle menstruel et votre activité sexuelle. Dans de nombreux cas, une infection peut être détectée par l’examen physique ou pelvien.

Si votre médecin ne peut pas diagnostiquer le problème immédiatement, il peut vous faire passer des tests. Votre médecin voudra peut-être prélever un échantillon de votre col de l’utérus pour vérifier la présence du VPH ou d’un cancer du col de l’utérus. Votre écoulement peut également être examiné au microscope pour localiser un agent infectieux. Une fois que votre médecin pourra vous dire la cause de votre congé, il vous proposera des options de traitement.

Soins à domicile pour les pertes vaginales

Pour prévenir les infections, adoptez une bonne hygiène et portez des sous-vêtements en coton respirant. N’utilisez pas de douches vaginales, car elles peuvent aggraver l’écoulement en éliminant les bactéries utiles. Pratiquez également le sécurisexe et protégez-vous pour éviter les IST.

Pour réduire le risque d’infections à levures lors de la prise d’antibiotiques, mangez du yogourt qui contient des cultures vivantes et actives. Si vous savez que vous avez une infection à levures, vous pouvez aussi la traiter avec une crème ou un suppositoire en vente libre.