Qu’est-ce que l’estime de soi ?

L’estime de soi est l’opinion générale qu’une personne a d’elle-même. Une estime de soi élevée mais réaliste est essentielle à une bonne santé mentale.

Les expériences de l’enfance d’une personne façonnent généralement son estime de soi. Les parents, les enseignants et les amis d’enfance ont tous un impact puissant sur le développement de l’estime de soi.

L’estime de soi est souvent abordée dans le contexte du développement de l’enfant, mais les adultes ont aussi besoin d’avoir et de maintenir une estime de soi saine.

L’estime de soi chez les enfants

Les expériences d’un enfant façonnent son estime de soi. Un enfant a besoin d’être traité avec amour, respect et gentillesse pour développer une estime de soi positive. Si un enfant est maltraité, s’il fait l’objet de taquineries excessives ou s’il se sent moins digne que les autres, son estime de soi peut en souffrir à long terme.

Les enfants accordent beaucoup d’importance à la façon dont les autres les perçoivent, en particulier pendant leur adolescence.

1. Encourager une estime de soi saine chez les enfants

La recherche montre que l’estime de soi d’un enfant a tendance à être la plus faible en sixième année (Rhodes, et al., 2004). Les moyens d’améliorer l’estime de soi des enfants sont les suivants :

  • Félicitez-les quand ils vont bien. Ne réagissez pas aux enfants uniquement lorsqu’ils font quelque chose de mal.
  • Demandez-leur leur avis. Ils veulent avoir l’impression d’avoir quelque chose à offrir lorsqu’il s’agit de prendre des décisions importantes.
  • Laissez-les participer aux choses positives qui les intéressent. Laissez-les devenir des experts dans les domaines qui les passionnent (American Academy of Pediatrics, 2013).
  • Les filles ont souvent ont moins d’estime de soi que les garçons, il peut donc être important pour les parents de leur offrir une attention supplémentaire pendant leurs années de formation (American Psychological Association, 2013).

Les enfants qui grandissent avec des adultes qui ont des problèmes psychologiques, ainsi que les enfants qui manquent de ressources pour subvenir à leurs besoins de base, sont plus enclins aux problèmes d’estime de soi. Les enfants ayant un handicap physique ou d’autres difficultés peuvent aussi avoir des problèmes d’estime de soi.

L’estime de soi chez les adultes

Les adultes ayant une faible estime de soi ont besoin d’une affirmation constante, comme des succès au travail ou des compliments de la part d’amis. Même dans ce cas, l’amélioration de l’estime de soi est généralement de courte durée.

2. Développer une estime de soi saine à l’âge adulte

Les adultes ayant une faible estime de soi peuvent s’aider eux-mêmes en se rappelant quelques conseils :

  • Ne soyez pas votre pire ennemi. Essayez d’éviter trop d’autocritique ou d’assumer le pire.
  • Tenez-vous-en aux faits sur les revers. Les personnes ayant une faible estime de soi tirent souvent des conclusions trop négatives.
  • Accordez-vous du crédit et acceptez les compliments. Si quelqu’un vous fait l’éloge, reconnaissez la remarque et sentez-vous à l’aise. Ne prenez pas l’humilité au point de ne pas croire en vos forces.
  • Pardonnez-vous lorsque vous commettez une erreur – cela fait partie de l’être humain. Comprenez aussi que certaines choses sont hors de votre contrôle.
  • Demandez de l’aide aux autres quand vous en avez besoin.

Quelles sont les perspectives d’une faible estime de soi ?

Bien qu’il soit normal de connaître de temps à autre des périodes de faible estime de soi, une faible estime de soi prolongée peut nuire à la qualité de vie d’une personne. Elle peut entraîner des problèmes plus graves, comme la dépression, l’abus de drogues ou d’alcool, et un sentiment de désespoir.

Une mauvaise estime de soi peut entraîner des troubles mentaux chez les enfants et les adultes. Pire encore, cela peut mener au suicide. (Kleirnan, E. et al., 2013).

Demandez des soins médicaux d’urgence si vous ou un être cher avez des pensées suicidaires.

Comment diagnostique-t-on une faible estime de soi ?

De nombreux tests sont utilisés pour déterminer le niveau d’estime de soi d’un enfant. Ces tests peuvent donner un aperçu des actions d’un enfant et peuvent aider un professionnel à traiter les problèmes.

Les parents et les éducateurs peuvent surveiller les indicateurs suivants de faible estime de soi chez les enfants :

  • une réticence à essayer de nouvelles choses
  • blâmer les autres pour leurs échecs
  • tricherie
  • colère et désespoir
  • une réticence à accepter les éloges
  • une tendance à surcompenser
  • le fait d’agir ou d’expérimenter avec des drogues

Chez les adultes, les signes suivants peuvent indiquer une faible estime de soi :

  • obsédée par les pensées négatives
  • un manque de motivation
  • ne pas accepter le mérite des réussites

Comment l’estime de soi est-elle traitée ?

Si le manque d’estime de soi nuit à la qualité de vie d’une personne, une thérapie peut être conseillée. La thérapie peut tourner autour de l’autofondation ou de l’apprentissage pour mieux comprendre ce qui est rationnel ou non dans la pensée d’un patient. La thérapie cognitivo-comportementale aide une personne à mieux comprendre ses croyances et à prendre des mesures pour améliorer ses perspectives.

Les psychologues qui utilisent la thérapie cognitivo-comportementale rapportent les succès des patients en 20 séances ou moins. Les résultats ont tendance à être durables parce que les patients apprennent de nouveaux mécanismes d’adaptation (Core Physicians, 2010).