Qu’est-ce que la macrocéphalie ?

La macrocéphalie fait référence à une tête trop grosse. C’est souvent un symptôme de complications ou de conditions dans le cerveau.

Il y a une norme utilisée pour définir la macrocéphalie : La circonférence de la tête d’une personne est supérieure de plus de deux écarts-types à la moyenne pour son âge. Ou, leur tête est plus grosse que le 98e percentile.

Quelles sont les causes de la macrocéphalie ?

La macrocéphalie est habituellement un symptôme d’autres conditions. La macrocéphalie familiale bénigne est une maladie héréditaire. Cela se produit dans les familles prédisposées à avoir de plus grosses têtes.

Parfois, il y a un problème au cerveau, comme l’hydrocéphalie ou un excès de liquide. Les conditions sous-jacentes nécessiteront un traitement.

Le prélèvement extra-axial bénin est un état où il y a du liquide dans le cerveau. Mais cette condition ne nécessite pas de traitement parce que la quantité de liquide est mineure.

D’autres conditions qui peuvent causer la macrocéphalie incluent :

  • tumeurs cérébrales
  • hémorragie intracrânienne
  • hématomes chroniques et autres lésions
  • certains syndromes génétiques et conditions métaboliques
  • certains types d’infections
Symptômes correspondants

Certains enfants auront une macrocéphalie bénigne. Et ils n’auront pas d’autres symptômes que d’avoir un périmètre crânien plus grand.

Dans d’autres cas, les enfants peuvent éprouver des retards de développement, par exemple lorsqu’ils atteignent l’âge d’apprendre. D’autres symptômes incluent :

  • handicaps mentaux ou retards mentaux
  • croissance rapide de la tête
  • ralentissement de la croissance du reste du corps
  • comorbidité avec d’autres affections, y compris l’autisme ou l’épilepsie
Facteurs de risque de macrocéphalie

Il y a des facteurs qui augmentent la probabilité de macrocéphalie, comme la génétique. La macrocéphalie familiale est une maladie héréditaire. On pense aussi que les enfants autistes ont une incidence plus élevée de macrocéphalie. Une étude estime que 15 à 35 pour cent des enfants autistes auront une macrocéphalie.

Rien n’indique que la macrocéphalie affecte plus souvent les enfants d’un sexe, d’une nationalité ou d’une race en particulier.

Comment diagnostique-t-on la macrocéphalie ?

Un pédiatre peut diagnostiquer la macrocéphalie. Ils suivront les mesures de la tête d’un nourrisson au fil du temps. Votre médecin effectuera également des tests neurologiques. Il peut s’agir d’une tomodensitométrie, d’une échographie ou d’une IRM pour mieux voir la tête et le cerveau.

Comme la macrocéphalie peut être un symptôme, votre médecin examinera la tête de votre nourrisson pour déceler une augmentation de la pression. Les symptômes d’une pression accrue comprennent :

  • vomissement
  • irritabilité
  • maux de tête

Votre médecin recherchera également les veines gonflées et les problèmes oculaires. Ces symptômes nécessitent une évaluation neurologique pour déterminer le problème sous-jacent et sa gravité.

N’oubliez pas d’informer votre médecin si vous avez des antécédents familiaux de taille de tête supérieure à la moyenne.