Hyperventilation

Hyperventilation : Causes, symptômes et diagnostic


Qu’est-ce qui cause l’hyperventilation?

L’hyperventilation est un état dans lequel vous commencez à respirer très rapidement. Une respiration saine se produit avec un équilibre sain entre l’inhalation d’oxygène et l’expiration de dioxyde de carbone. Vous perturbez cet équilibre lorsque vous hyperventilez en expirant plus que vous n’inhalez. Cela entraîne une réduction rapide du dioxyde de carbone dans l’organisme.

De faibles niveaux de dioxyde de carbone entraînent un rétrécissement des vaisseaux sanguins qui fournissent le sang au cerveau. Cette réduction de l’apport sanguin au cerveau entraîne des symptômes tels que des étourdissements et des picotements dans les doigts. Une hyperventilation grave peut entraîner une perte de conscience.

Pour certaines personnes, l’hyperventilation est rare. Elle n’est qu’une réaction occasionnelle et paniquée à la peur, au stress ou à une phobie. Pour d’autres, cette condition se produit en réponse à des états émotionnels, comme la dépression, l’anxiété ou la colère. Lorsque l’hyperventilation est fréquente, on parle de syndrome d’hyperventilation.

L’hyperventilation est également connue sous le nom de :

  • respiration profonde rapide (ou rapide)
  • sur respiration
  • fréquence respiratoire (ou respiration) – rapide et profonde

1. Causes courantes de l’hyperventilation

De nombreux facteurs peuvent conduire à l’hyperventilation. Cette condition résulte le plus souvent de l’anxiété, de la panique, de la nervosité ou du stress. Elle prend souvent la forme d’une crise de panique.

D’autres causes incluent :

  • ressuage
  • utilisation de stimulants
  • surdose de médicament (surdose d’aspirine, par exemple)
  • douleur aiguë
  • grossesse
  • infection dans les poumons
  • maladies pulmonaires, comme la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ou l’asthme
  • maladies cardiaques, comme une crise cardiaque
  • acidocétose diabétique (a complications de l’hyperglycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 1)
  • traumatismes crâniens
  • se déplaçant jusqu’à des altitudes supérieures à 6 000 pieds
  • syndrome d’hyperventilation

2. Quand faut-il chercher un traitement pour l’hyperventilation ?

L’hyperventilation peut être un problème grave. Les symptômes peuvent durer de 20 à 30 minutes. Vous devriez chercher un traitement pour l’hyperventilation lorsque les symptômes suivants se manifestent :

  • Respiration rapide et profonde pour la première fois
  • une hyperventilation qui s’aggrave, même après avoir essayé les options de soins à domicile
  • douleur
  • fièvre
  • ressuage
  • sentiment d’anxiété, de nervosité ou de tension
  • soupirs ou bâillements fréquents
  • un battement de coeur battant et rapide
  • problèmes d’équilibre, étourdissements ou vertiges
  • engourdissement ou picotement dans les mains, les pieds ou autour de la bouche
  • serrement de poitrine, plénitude, pression, sensibilité ou douleur

D’autres symptômes surviennent moins souvent et il n’est peut-être pas évident qu’ils soient liés à l’hyperventilation. Certains de ces symptômes sont :

  • casse-tête
  • gaz, ballonnements ou rots
  • contraction
  • sudation
  • changements dans la vision, tels qu’une vision floue ou en tunnel
  • problèmes de concentration ou de mémoire
  • perte de conscience (évanouissement)

Assurez-vous d’informer votre médecin si vous avez des symptômes récurrents. Vous souffrez peut-être du syndrome d’hyperventilation. Ce syndrome n’est pas bien compris et présente des symptômes semblables à ceux du trouble panique. C’est souvent diagnostiqué à tort comme de l’asthme.

3. Traitement de l’hyperventilation

Il est important d’essayer de rester calme dans les cas aigus d’hyperventilation. Il peut être utile d’avoir quelqu’un avec vous pour vous guider tout au long de l’épisode. Le but du traitement pendant un épisode est d’augmenter les niveaux de dioxyde de carbone dans votre corps et de ralentir votre rythme respiratoire.

1. Soins à domicile

Vous pouvez essayer certaines techniques immédiates pour aider à traiter l’hyperventilation aiguë :

  • Respirez à travers la bourse lèvres.
  • Respirez lentement dans un sac en papier ou dans les mains en coupe.
  • Essayez de respirer dans votre ventre (diaphragme) plutôt que dans votre poitrine.
  • Retenez votre respiration pendant 10 à 15 secondes à la fois.

Vous pouvez également essayer de respirer alternativement par les narines. Ceci implique de se couvrir la bouche et d’alterner la respiration par chaque narine. Par exemple, la bouche couverte, fermez la narine droite et inspirez par la gauche. Puis alterner en fermant la narine gauche et en inspirant par la droite. Répétez ce schéma jusqu’à ce que la respiration revienne à la normale.

Certaines personnes peuvent trouver que l’exercice vigoureux, comme la marche rapide ou le jogging, en inspirant et expirant par le nez, aide à l’hyperventilation.

2. Réduction du stress

Si vous souffrez du syndrome d’hyperventilation, vous voudrez savoir ce qui en est la cause. Si vous souffrez d’anxiété ou de stress, vous voudrez peut-être consulter un psychologue pour vous aider à comprendre et à traiter votre état. L’apprentissage des techniques de réduction du stress et de respiration vous aidera à maîtriser votre condition.

3. Acupuncture

L’acupuncture peut également être un traitement efficace contre le syndrome d’hyperventilation. L’acupuncture est un traitement alternatif basé sur la médecine chinoise ancienne. Il s’agit de placer de fines aiguilles dans les zones du corps pour favoriser la guérison. Une étude préliminaire a révélé que l’acupuncture aidait à réduire l’anxiété et la gravité de l’hyperventilation.

4. Médicaments

Selon la gravité du problème, votre médecin peut également vous prescrire des médicaments. Voici des exemples de médicaments contre l’hyperventilation :

  • alprazolam (Xanax)
  • doxépine (Silenor)
  • paroxétine (Paxil)

4. Prévention de l’hyperventilation

Vous pouvez apprendre des techniques de respiration et de relaxation pour aider à prévenir l’hyperventilation. Il s’agit notamment de :

  • méditation
  • respiration alternée des narines, respiration profonde du ventre et respiration de tout le corps
  • des exercices pour le corps et l’esprit, comme le tai-chi, le yoga ou le qigong

Faire de l’exercice régulièrement (marcher, la course à pied, le vélo, etc.) peuvent aussi aider à prévenir l’hyperventilation.

N’oubliez pas de rester calme si vous éprouvez l’un ou l’autre des symptômes de l’hyperventilation. Essayez les méthodes de respiration des soins à domicile pour remettre votre respiration sur les rails et assurez-vous d’aller voir votre médecin.

L’hyperventilation peut être traitée, mais il se peut que vous ayez des problèmes sous-jacents. Votre médecin peut vous aider à aller à la racine du problème et à trouver un traitement approprié.

Notez cet article

You may also like...