1. Qu’est-ce que l’apathie ?

L’apathie est un manque d’intérêt pour les activités de la vie et/ou l’interaction avec les autres. Elle peut affecter votre capacité à garder un emploi, à maintenir des relations personnelles et à profiter de la vie.

Tout le monde ressent de l’apathie de temps en temps. Il se peut que vous vous sentiez parfois démotivé ou désintéressé par les tâches quotidiennes. Ce type d’apathie situationnelle est normal. L’apathie devient plus dangereuse si vous souffrez d’une maladie chronique et que vous n’êtes pas motivé à la traiter.

L’apathie est un symptôme d’un certain nombre de troubles neurologiques, comme la maladie d’Alzheimer. Il peut également s’agir d’un syndrome en soi.

2. Qu’est-ce qui cause l’apathie ?

L’apathie est un symptôme d’un certain nombre de troubles psychiatriques et neurologiques. En voici quelques exemples :

    • maladie d’Alzheimer
    • dysthymie ou dépression légère chronique
    • démence frontotemporale
    • maladie de Huntington
    • Maladie de Parkinson
    • paralysie supranucléaire progressive
    • schizophrénie
    • accident vasculaire cérébral
    • démence vasculaire

Une personne peut aussi éprouver de l’apathie sans problème médical sous-jacent.

Les chercheurs d’une étude de 2011 ont trouvé des lésions dans le lobe frontal du cerveau chez des patients présentant des symptômes d’apathie. On croit généralement que le centre d’apathie du cerveau est situé à l’avant du cerveau. L’apathie peut résulter d’un AVC qui affecte cette partie du cerveau.

Les adolescents sont susceptibles de connaître des périodes d’apathie. Cela passe généralement avec le temps. Le détachement émotionnel à long terme et l’apathie ne sont pas normaux chez les adolescents.

3. Quels sont les symptômes de l’apathie ?

Vous pouvez ressentir un manque de passion ou de motivation si vous ressentez de l’apathie. Elle peut affecter votre comportement et votre capacité à accomplir vos activités quotidiennes. Les principaux