1. Vue d’ensemble

Une éruption génitale est un symptôme cutané qui peut être causé par un certain nombre de problèmes de santé et peut se produire sur n’importe quelle partie de la région génitale masculine ou féminine.

Les éruptions cutanées sont normalement de couleur rougeâtre, peuvent être douloureuses ou démanger, et peuvent inclure des bosses ou des plaies.

Si vous souffrez d’une éruption cutanée que vous ne pouvez expliquer, vous devriez consulter votre médecin pour un diagnostic et un traitement.

2. Causes d’une éruption cutanée accrue sur les parties génitales

Les causes possibles d’une éruption cutanée génitale sont nombreuses, allant des infections traitables à une infection transmissible sexuellement, aux allergies et aux troubles auto-immuns.

Certaines des causes les plus communes des éruptions génitales sont les infections :

  • Démangeaison de l’eczéma marginé, une infection fongique ou une teigne de l’aine. L’éruption cutanée est rouge, démangeante et écailleuse, et elle peut cloquer.
  • L’érythème fessier, une infection à levures qui affecte les bébés à cause de l’environnement chaud et humide des couches. Il est rouge et écailleux et peut présenter des bosses ou des ampoules.
  • L’infection vaginale à levures, une infection qui touche les femmes et qui survient souvent à la suite de la prise d’antibiotiques. Il cause des démangeaisons, de la rougeur, de l’enflure et des pertes vaginales blanches.
  • Molluscum contagiosum, une infection virale qui affecte la peau et se présente sous forme de bosses fermes, isolées et rondes. Ils peuvent avoir des démangeaisons et être enflammés.
  • Balanite, une inflammation du prépuce ou de la tête du pénis généralement causée par une mauvaise hygiène. Elle provoque des démangeaisons, des rougeurs et une congédier.

Les parasites infectieux sont une autre cause possible d’éruption génitale :

  • Les poux pubiens sont de minuscules insectes. Elles pondent des œufs dans la région génitale et se transmettent le plus souvent d’une personne à l’autre par contact sexuel. On les voit le plus souvent chez les adolescents. Une infestation de poux du pubis provoque des démangeaisons et parfois des plaies.
  • Les poux du corps sont différents des poux pubiens et sont plus gros. Ils vivent dans les vêtements et sur la peau, et se nourrissent de sang. Ils causent une éruption cutanée qui démange sur la peau.
  • La gale est une éruption cutanée qui démange et qui est causée par de très petits acariens. Ils s’enfouissent dans la peau et provoquent des démangeaisons intenses, surtout la nuit.

Les allergies et les troubles auto-immuns sont d’autres raisons possibles d’une éruption génitale :

  • La dermatite de contact est un type commun d’éruption cutanée causée lorsque la peau entre en contact avec un allergène ou avec un irritant comme une substance chimique agressive. Le latex est un allergène qui peut provoquer une éruption cutanée dans la région génitale parce qu’il est couramment utilisé dans les condoms.
  • Le psoriasis est une affection cutanée courante. La cause est inconnue, mais les médecins soupçonnent qu’il s’agit d’une maladie auto-immune. Elle peut produire une éruption cutanée rosâtre, écailleuse et démangeante n’importe où sur le corps. Chez les hommes, le psoriasis peut également provoquer des lésions dans la région génitale.
  • Le planus de lichen est moins commun, mais produit également des éruptions cutanées irritantes. Les médecins ne sont pas certains de la cause exacte, mais on pense qu’elle est due à un allergène ou à une maladie auto-immune. Dans la région génitale, le planus de lichen peut produire des plaies.
  • L’arthrite réactive, ou syndrome de Reiter, est une arthrite qui survient en réaction à une infection par certaines bactéries, comme Chlamydia, Salmonella ou Shigella. La chlamydia peut causer des pertes génitales.

Les infections sexuellement transmissibles, ou IST, sont une autre cause possible d’éruptions génitales et peuvent inclure :

  • L’herpès génital, un virus qui peut produire des lésions douloureuses, semblables à des ampoules, dans la région génitale.
  • Les verrues génitales, causées par le virus du papillome humain (VPH). Ils sont petits et de couleur chair, et peuvent avoir des démangeaisons.
  • La syphilis, une infection bactérienne qui se transmet par contact sexuel. Il produit une éruption cutanée qui peut être n’importe où sur le corps. L’éruption ne démange pas nécessairement.

3. Diagnostiquer une éruption génitale

Avant de traiter une éruption génitale, votre médecin devra d’abord en déterminer la cause.

Le processus de diagnostic peut comprendre une partie ou la totalité des éléments suivants :

1. Un examen physique

Le médecin examinera les caractéristiques de l’éruption cutanée, y compris toute lésion ou verrue. Informez-les de toute rougeur ou écoulement inhabituel.

Ils examineront également d’autres zones de la peau qui pourraient être touchées. Par exemple, ils peuvent étudier les toiles de vos doigts à la recherche de la gale.

2. Essai par écouvillonnage

Les médecins peuvent prélever par écouvillonnage les sécrétions vaginales chez la femme et les sécrétions présentes chez l’homme, ainsi que les lésions.

3. Grattage ou biopsie de la peau

Le médecin peut ordonner une éraflure de la peau ou une biopsie, au cours de laquelle ils grattent ou enlèvent une partie d’une verrue, d’une lésion ou de cellules cutanées.

L’éraflure ou la biopsie sera examinée au microscope, ce qui permet de diagnostiquer des affections comme le psoriasis, la gale ou les infections fongiques.

4. Analyses de sang

Certaines causes d’éruptions génitales, comme l’herpès et la syphilis, peuvent être détectées par les analyses sanguines.

Il existe des tests de diagnostic à domicile que vous pouvez utiliser pour dépister les IST, bien qu’ils puissent ne pas être aussi fiables que les tests effectués par votre médecin. Si vous utilisez un test de diagnostic à domicile et que vous obtenez un résultat positif, demandez à votre médecin de vérifier les résultats et d’être traité dès que possible. possible. <divclass= »css-y4sdpf e2muz2j0″= » »> </divclass= »css-y4sdpf>