Douleur au coude

Douleur au coude : Causes, symptômes et diagnostic


Qu’est-ce qui cause la douleur au coude ?

Si vous souffrez de douleurs au coude, l’un des nombreux troubles peut en être le coupable. La surutilisation et les blessures sportives sont à l’origine de nombreuses affections du coude. Les golfeurs, les lanceurs de baseball, les joueurs de tennis et les boxeurs ont souvent des troubles du coude.

Les troubles du coude peuvent comprendre l’un ou l’autre des éléments suivants :

  • muscles des bras
  • ligaments du coude
  • tendons
  • os dans le bras
  • bourse

Les traitements pour les troubles du coude dépendent de la cause sous-jacente.

1. Quels sont les différents types de troubles du coude ?

Il existe au moins sept types différents de troubles du coude. Poursuivez votre lecture pour en apprendre davantage sur leurs symptômes et leurs causes.

1. L’épicondylite médiale

L’épicondylite médiale affecte les tendons internes du coude et est communément appelée le coude du golfeur et le coude du petit leaguer. Les lancers répétitifs utilisés dans le baseball et le swing vers le bas d’un club de golf sont des causes courantes.

L’épicondylite médiale peut aussi être le résultat d’un mouvement répétitif de la main, comme le balancement d’un marteau chaque jour au travail. Ce trouble peut causer de la douleur à l’intérieur du coude. Les mouvements du poignet en particulier peuvent déclencher des douleurs. Cette condition s’améliore habituellement avec le repos et les méthodes de traitement conventionnelles, telles que le givrage de la zone ou l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires en vente libre comme l’ibuprofène (Advil, Motrin).

2. Épicondylite latérale

Un autre nom pour l’épicondylite latérale est tennis elbow. Elle affecte les tendons à l’extérieur du coude.

La

pratique de sports de raquette ou le travail dans certaines professions qui utilisent le même type de mouvement peut causer cette

condition. Les professionnels qui souffrent couramment d’épicondylite latérale comprennent :

  • cuisiniers
  • peintres
  • menuisiers
  • travailleurs automobiles
  • plombiers

Des symptômes comme la douleur ou la sensation de brûlure se manifestent le long de l’extérieur du coude. Vous pouvez également éprouver des problèmes de préhension. Ces symptômes s’atténuent habituellement avec le repos, la physiothérapie ou l’utilisation d’une attelle ou d’une courroie de tennis elbow.

3. Bursite olécranienne

Les noms communs pour la bursite olécranienne sont le coude de l’élève, le coude du mineur et le coude du dessinateur. La bursite affecte les bourses, de petits sacs de liquide qui aident à protéger les articulations. La bursite olécranienne affecte les burses protégeant l’os pointu du coude. Elle peut être causée par un coup au coude, un appui prolongé sur le coude, une infection ou des problèmes médicaux comme l’arthrite.

Les symptômes comprennent l’enflure, la douleur et la difficulté à bouger le coude. Des rougeurs et de la chaleur peuvent survenir en cas d’infection.

Les médicaments et les protège-coudes traitent cette condition. Une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire dans les cas graves et chroniques.

4. Ostéoarthrose

L’arthrose est une affection qui affecte le cartilage, un type de tissu conjonctif présent dans les articulations. L’arthrose entraîne l’usure de ces tissus et leur endommagement. L’arthrose du coude peut être causée par une blessure au coude ou par l’usure des articulations.

Les symptômes comprennent :

    • douleur
    • difficulté à plier le coude
    • une sensation de blocage dans le coude
    • un bruit de râpage pendant le mouvement
    • enflure

L’arthrose est habituellement traitée par des médicaments et une physiothérapie. La chirurgie, y compris le remplacement des articulations, est une option dans les cas les plus graves.

5. Dislocation ou fracture du coude

Une blessure au coude, telle qu’une chute sur un bras ou un coude tendu, peut causer une luxation ou une fracture. La luxation se produit lorsqu’un os s’éloigne de sa position habituelle et une fracture se produit lorsqu’un os se fend ou se brise.

Les symptômes comprennent :

    • changements visuels au niveau du coude, comme l’enflure et la décoloration
    • incapacité de bouger l’articulation
    • douleur

Un médecin peut remettre l’os disloqué en place. Ils placeront le coude disloqué ou fracturé dans une attelle ou un plâtre et vous donneront des médicaments contre la douleur et l’enflure. La physiothérapie aide à rétablir l’amplitude des mouvements après l’ablation de l’attelle ou du plâtre.

6. Entorses et foulures ligamentaires

Des problèmes ligamentaires peuvent survenir dans n’importe lequel des ligaments situés dans l’articulation du coude. Les entorses ligamentaires peuvent être le résultat d’un traumatisme ou d’un stress répété. Le ligament peut être étiré, partiellement déchiré ou complètement déchiré. Parfois, vous entendrez un bruit de claquement lors d’une blessure.

Les symptômes comprennent :

    • douleur
    • instabilité articulaire
    • enflure
    • problèmes d’amplitude de mouvement

Le traitement peut comprendre :

  • repos
  • les méthodes de soulagement de la douleur, comme le givrage de la région
  • contreventement du coude
  • kinésithérapie

7. Ostéochondrite disséquante

Également appelée maladie de Panner, cette affection survient lorsque de petits morceaux de cartilage et d’os se délogent dans l’articulation du coude. Elle est souvent le résultat d’une blessure sportive au coude et est le plus souvent observée chez les jeunes hommes.

La douleur et la sensibilité à l’extérieur du coude, la difficulté à allonger le bras et le sentiment que l’articulation se bloque peuvent indiquer cette condition. Vous pouvez traiter cette blessure en immobilisant l’articulation du coude et en suivant une thérapie physique.

2. Comment diagnostique-t-on les troubles du coude ?

Votre médecin peut diagnostiquer les troubles du coude à travers :

    • examen physique et antécédents médicaux
    • Rayons X
    • tomodensitométrie
    • IRM
    • électromyographie (EMG)
    • biopsie du liquide bursal

3. Comment traite-t-on les troubles du coude ?

Le traitement varie selon le trouble du coude et les symptômes que vous ressentez. La plupart des troubles du coude nécessitent un traitement conservateur. La chirurgie est un dernier recours si vos symptômes ne s’améliorent pas.

Vos options de traitement incluent :

    • verglas
    • repos
    • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
    • kinésithérapie
    • appareil orthodontique ou immobilisation
    • injections de stéroïdes
    • rembourrage du coude

4. Comment prévenir les troubles du coude ?

La plupart des troubles du coude sont le résultat d’une surutilisation et de blessures. Vous pouvez les prévenir en :

    • corriger les techniques sportives inadéquates
    • l’utilisation d’une prise de taille appropriée sur l’équipement de sport
    • l’utilisation d’une tension appropriée sur les raquettes
    • s’échauffer et s’étirer correctement
    • à l’aide d’un rembourrage de coude

Il est également important de prendre des pauses pour éviter les tâches répétitives. Pratiquez des exercices qui peuvent aider à renforcer les muscles autour de votre articulation du coude. Consultez votre médecin pour obtenir des conseils et des recommandations.

You may also like...