La culpabilité est souvent définie comme le fait pour notre conscience de nous dire que nous avons fait quelque chose de mal. C’est habituellement un outil utile pour nous tenir responsables de ce que nous faisons. Les personnes atteintes du trouble bipolaire et d’autres troubles dépressifs ressentent cependant souvent une culpabilité excessive. Leur conscience fait exploser les choses de façon disproportionnée, ce qui les rend coupables et leur donne un sentiment de remords disproportionné. Ces émotions s’accompagnent généralement d’une faible estime de soi et d’un sentiment d’inutilité.

Le trouble bipolaire est une maladie mentale caractérisée par des changements d’humeur extrêmes qui comprennent des accès de manie et de dépression. Pendant les épisodes de manie, ou les hauts émotifs, les gens peuvent se sentir ouvertement heureux et énergique. Cependant, leur humeur peut passer très rapidement à un état dépressif. Ils peuvent se sentir tristes ou désespérés et être moins intéressés à faire des activités qu’ils aiment normalement. Les personnes atteintes d’un trouble bipolaire peuvent aussi être submergées par des sentiments de culpabilité pendant un épisode dépressif. Souvent, ils repassent constamment des choses dans leur tête et s’interrogent sur eux-mêmes ou sur leurs décisions. Ils peuvent avoir l’impression que leur état les pousse à faire quelque chose de mal.

Si vous souffrez d’un trouble bipolaire, vous connaissez probablement ces sentiments de culpabilité pendant les phases dépressives. Vous pouvez croire que tout ce que vous faites n’est pas assez bien et que vous laissez toujours tomber les autres. Cela peut vous faire vous sentir petit, incapable et indigne. Vous pouvez aussi vous sentir obligé de satisfaire les autres, ce qui vous fait accepter de faire tout ce que les gens vous demandent. Vous ne dites jamais « non » aux demandes des autres, surtout pour le travail. Cela peut prendre beaucoup de votre temps, ce qui peut vous faire culpabiliser de ne pas passer assez de temps avec votre famille et vos amis.

La culpabilité que vous ressentez fréquemment peut vous empêcher de reconnaître les réussites ou les échecs.