Agénésie du corps calleux

Agénèsie du corps calleux : Causes, symptômes et diagnostic


1. Qu’est-ce que l’agénésie du corps calleux?

Votre corps calleux est une structure qui relie les côtés droit et gauche de votre cerveau. « Agénèse » est un mot qui signifie »non formé » ou »absence d’organe ». L’agénésie du corps calleux est une anomalie congénitale qui survient lorsque les connexions….

Votre corps calleux est une structure qui relie les côtés droit et gauche de votre cerveau. « Agénèse » est un mot qui signifie »non formé » ou »absence d’organe ». L’agénésie du corps calleux est une anomalie congénitale qui survient lorsque les connexions entre les hémisphères droit et gauche de votre cerveau ne se forment pas correctement.

2. Qu’est-ce que l’agénésie du corps calleux ?

Le corps calleux est une structure incurvée qui relie les côtés droit et gauche de votre cerveau. Il contient 200 millions de fibres nerveuses qui transmettent l’information dans les deux sens. L’agénésie du corps calleux (ACC) se produit lorsque les fibres nerveuses qui composent votre corps calleux ne se forment pas correctement. C’est une anomalie congénitale, ce qui signifie qu’elle est présente à la naissance.

Si vous avez un enfant né avec le CCR, il peut survivre avec la maladie. Cependant, elle peut causer une variété de problèmes au cours de leur vie.

D’autres termes utilisés pour désigner des formes spécifiques de PCA comprennent :

    • agénésie partielle du corps calleux
    • hypogénèse du corps calleux
    • hypoplasie du corps calleux
    • dysgénésie du corps calleux

L’ACC est la malformation cérébrale la plus fréquente. Elle peut toucher jusqu’à sept personnes sur 1 000, selon les rapports de l leNational Organization for Rare Disorders (NORD).

3. Quels sont les symptômes de l’agénésie du corps calleux ?

Dans certains cas, le CCR ne cause pas de symptômes dramatiques. Elle cause souvent des retards de développement, qui peuvent être légers ou plus graves.

Par exemple, l’ACC peut retarder le développement des habiletés motrices de votre enfant, comme s’asseoir, marcher ou faire du vélo. Elle peut causer des problèmes d’alimentation et des difficultés de déglutition. Une mauvaise coordination est également fréquente. Votre enfant peut aussi éprouver des retards de langage et d’élocution dans la communication expressive. Bien que des troubles cognitifs puissent survenir, de nombreuses personnes atteintes d’ACC ont une intelligence normale.

D’autres symptômes du CCR incluent :

    • crises
    • problèmes de vision
    • handicap auditif
    • constipation chronique
    • faible tonus musculaire
    • haute tolérance à la douleur
    • troubles du sommeil
    • immaturité sociale
    • difficulté à voir le point de vue des autres
    • difficulté à interpréter les expressions du visage
    • mauvaise compréhension de l’argot, des expressions idiomatiques ou des indices sociaux
    • difficulté à séparer la vérité de la contrevérité
    • difficulté de raisonnement abstrait
    • comportements obsessionnels
    • manque de concentration
    • peur

4. Quelles sont les causes du CCR ?

L’ACC est une malformation congénitale. Cela signifie qu’il est présent à la naissance. Divers facteurs de risque peuvent augmenter les chances de votre enfant de développer un CCR.

Le corps calleux de votre enfant se forme à la fin du premier trimestre de la grossesse. L’exposition à certains médicaments pendant cette période, comme le valproate, est un facteur de risque de la maladie. L’exposition aux drogues illicites et à l’alcool en est une autre. Si la mère biologique de votre enfant développe certaines infections virales pendant la grossesse, comme la rubéole, cela peut aussi causer la CCR.

Les lésions chromosomiques et les anomalies peuvent également augmenter le risque de CCR chez votre enfant. Par exemple, la trisomie est liée au CCR. Dans la trisomie, votre enfant a trois copies du chromosome 8, 13 ou 18 au lieu de deux.

La plupart des cas de CCR surviennent en même temps que d’autres anomalies cérébrales. Par exemple, si des kystes se développent dans le cerveau de votre enfant, ils peuvent bloquer la croissance de son corps calleux et causer un CCR. D’autres affections qui peuvent être associées au CCR comprennent :

    • Malformation d’Arnold-Chiari
    • Syndrome de Dandy-Walker
    • syndrome d’Aicardi
    • syndrome d’Andermann
    • syndrome acrocallosal
    • schizencéphalie, ou fentes profondes dans les tissus cérébraux de votre enfant
    • holoprosencéphalie, ou incapacité du cerveau de votre enfant à se diviser en lobes
    • hydrocéphalie ou liquide dans le cerveau de votre enfant

Certaines de ces affections sont des troubles génétiques.

5. Comment diagnostique-t-on le CCR ?

Si votre enfant est atteint de CCR, son médecin peut le détecter avant sa naissance, lors d’une échographie prénatale. S’ils voient des signes d’ACC, ils peuvent demander une IRM pour confirmer le diagnostic.

Dans d’autres cas, l’ACC de votre enfant peut ne pas être détecté avant la naissance. Si leur médecin soupçonne qu’ils ont une ACC, ils peuvent demander une IRM ou une tomodensitométrie pour vérifier l’état du patient.

6. Quels sont les traitements pour la CCR ?

Il n’y a pas de remède pour l’ACC. Mais le médecin de votre enfant peut prescrire des traitements pour aider à gérer leurs symptômes. Par exemple, ils peuvent recommander des médicaments pour contrôler les crises. Ils recommandent également l’orthophonie, l’orthophonie ou l’ergothérapie pour aider votre enfant à gérer d’autres symptômes.

Selon la gravité de leur état, votre enfant peut être en mesure de mener une vie longue et en santé avec l’ACC. Demandez à leur médecin plus d’informations sur leur état spécifique, leurs options de traitement et leurs perspectives à long terme.

You may also like...